L'islam au Japon 🇯🇵

L'islam au Japon 🇯🇵

Quand on pense islam en Asie, l'Indoénsie, le Pakistan ou le Bangladesh sont les pays qui nous viennent en tête le plus souvent. Cependant, le Blog de Tawakkul s'intéresse aujourd'hui à la communauté musulmane du Japon qui, même si elle est faible, connaît une très forte croissance al HamdulilLah. 

En partageant les enseignements du professeur émérite Hirofumi Tanada, éminent spécialiste japonais de l'islam, nous apprenons que l'archipel nippon abritait entre 110 000 et 120 000 musulmans en 2010. Pourtant, au cours de la dernière décennie, ce nombre a quasiment doublé, atteignant aujourd'hui environ 230 000 individus.

Pembangunan Sekolah Islam di Jepang Terkendala Masalah Pendanaan -  TribunNews.com

Parmi eux, près de 183 000 ne sont pas d'origine japonaise, provenant principalement d'Indonésie, du Pakistan et du Bangladesh. Les musulmans arabes constituent une communauté d'environ 6 000 personnes, tandis que les 46 000 restants sont des musulmans japonais. D’après lui, le Japon abrite désormais 110 mosquées contre 4 dans les années 80

Malgré cette progression marquée du nombre de croyants musulmans, ils représentent toujours une fraction infime de la population totale du Japon, qui dépasse les 126 millions d'habitants, majoritairement attachés au shintoïsme ou au bouddhisme.

Dans ce contexte où le taux de natalité japonais diminue, la population vieillit, et l'afflux de main-d’œuvre immigrée augmente, la croissance régulière mais lente du nombre de musulmans dans le pays pourrait jouer un rôle dans l'atténuation de certains défis liés à ces tendances.

In the Tokyo Mosque, largest mosque in Japan : r/islam

D'après les explications du professeur Tanada, divers facteurs contribuent à la hausse du nombre de musulmans au Japon.

« On constate une croissance des mouvements migratoires. Les immigrants musulmans de ces régions ont choisi le Japon pour y travailler et étudier, et nombreux sont ceux qui ont décidé d'y demeurer. Les conversions à l'islam ont connu une augmentation significative du fait des unions entre musulmans et Japonais, où souvent la conversion survient au moment du mariage. »

Par ailleurs, on observe des situations inverses, où des Japonais ramènent leurs partenaires musulmans au pays pour y établir leur vie. Ces dynamiques variées contribuent à façonner la diversité croissante de la communauté musulmane au sein de l'archipel.

Japon : des magasins proposent aux touristes musulmanes des kimonos et leur  hijab "wagara" assorti

Il est essentiel de faire une distinction entre la croissance numérique et l'intégration, avertit le le professeur Tanada. La plupart des Japonais demeurent peu conscients de cette croissance constante, les communautés musulmanes évoluant en tant que « sociétés parallèles sans interaction », souligne-t-il.

« Des stéréotypes négatifs à l'égard des musulmans persistent au Japon, tout comme c'est le cas en Europe. Les reportages sur des actes terroristes perpétrés par des individus se réclamant de l'islam, ainsi que d'autres couvertures médiatiques défavorables sur l'islam, ont contribué à façonner cette perception », explique-t-il.

« Bien que changer nos préjugés et stéréotypes sur la communauté musulmane, souvent déformés par les médias, ne soit pas chose aisée, j'espère que les gens se montreront plus curieux et prendront le temps de visiter les mosquées ouvertes au grand public. C'est ainsi que naît une véritable compréhension, au-delà des images parfois déformées que nous pouvons avoir. »

Tokyo Camii : la plus grande mosquée du Japon | Nippon.com – Infos sur le  Japon

On espère que ce focus sur la communauté musulmane au pays du Soleil Levant t'a été bénéfique, qu'Allah guide tous les Japonais et nous guide avec eux. 

PS : on ne la propose pas encore en japonais, mais la personnalisation est disponible pour nos tapis de prière avec dossier ! 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.